Le New York Times consacre sa une aux morts du coronavirus

“Les 1000 personnes sur cette page représentent 1% du bilan. Ils étaient des nôtres”, écrit le quotidien sur sa Une alors que les États-Unis vont franchir les 100.000 décès du Covid-19.

La Une de ce dimanche 24 mai, du New York Times a fait le tour du monde. Et pour cause, une décision éditoriale pour rendre hommage aux victime du coronavirus.

Chaque centimètre carré habituellement réservé aux lettres des articles et leur illustration y est occupé par les noms de 1000 victimes du coronavirus sur le sol américain.

“Les chiffres, à eux seuls, ne peuvent pas quantifier l’impact du coronavirus sur l’Amérique. Que ce soit le nombre de patients traités, les emplois perdus, les vies arrivées prématurément à terme”, écrit le quotidien, cité par plusieurs agences de presse mondiales.

Commentaires: