Une photo rare : Aux origines du bac de la Goulette

De quand date cette photographie ? Je ne saurais le dire. Elle remonte probablement au dix-neuvième siècle et nous montre l’un des tout premiers bacs à relier la Goulette et Radès.

Il faut se souvenir que, depuis la nuit des temps, un bac a relié les deux rives nord et sud de Tunis.

D’ailleurs, le nom même de Radès a une origine latine qui signifie « le bac ». En effet, « Radès » provient  » de « rates » qui a donné le mot « radeau » en français.

Dans l’Antiquité, Radès portait le nom de Maxula et comme on y allait par le bac, on disait Maxula per rates, ce qui plus tard, donnera notre toponyme Radès.

Ceci dit, le bac a longtemps été la règle pour qui traverserait la passe entre la mer et le lac.

Ce n’est qu’avec la construction du nouveau pont de Radès que les bacs ont pris leur retraite.

Des siècles durant, ils ont rendu d’éminents services à la circulation et, une génération après l’autre, ont transportés passagers et véhicules.

A sa manière, cette photo témoigne d’une époque et de la permanence de cette traversée.

Commentaires:

Commentez...