Abir Moussi : « Après leur échec, les Frères musulmans n’ont plus que Ghannouchi »

La présidente du Parti Destourien Libre Abir Moussi (PDL) poursuit ses « attaques » contre le président de l’Assemblée des Représentants du Peuple, sur fond d’un grand conflit interminable qui les oppose.

En effet, dans une déclaration à la radio nationale, elle affirme avoir porté plainte contre Ghannouchi pour sa gestion du parlement et pour la nomination de Habib Khedher en tant que chef de son cabinet.

Pour elle, cette nomination est illégale et intervient dans le cadre d’un jeu partisan et politique assurant que « le parlement s’est transformé en une propriété de Ghannouchi ».

Dans ce sens elle a expliqué que Ghannouchi maintient son positionnement dans l’échiquier politique grâce à ce qu’elle appelle des manœuvres politique.

« Ghannouchi essaye aujourd’hui de se débarrasser de ses liens avec l’organisation des Frères musulmans qui ne compte plus que sur lui après leur échec en Syrie et en Libye », a-t-elle déclaré.

Commentaires: