Face aux difficultés financières, les établissements d’enseignement privé proposent des alternatives

Face aux difficultés financières, les établissements d’enseignement privé ont dû trouver des alternatives exceptionnelles pour assurer le paiement.

La présidente de la Chambre de l’enseignement privé, Latifa Farhat Boughattas a fait savoir ce mercredi 6 mai 2020 que la situation actuelle a imposé des solutions exceptionnelles pour le paiement des mois durant lequel le confinement a été annoncé dans le pays, à savoir le troisième trimestre.

Dans une déclaration accordée à Mosaique fm, elle a souligné que chaque institution a réagi avec la manière qu’elle jugeait appropriée, en accord avec les parents des élèves.

« Certains parents ont choisi de payer la somme en totalité, tandis que d’autres ont demandé un paiement par tranches « , a-t-elle fait savoir, ajoutant que certaines écoles ont choisi d’offrir des réduction de 20 à 30% afin de faire face à leurs dépenses et de garder la confiance des parents en tenant compte de leur situation financière.

Commentaires: