A la veille du Ramadan, pas de confinement en Tunisie !

Même si les autorités ne cessent de le rappeler : tout relâchement est synonyme d’une dangereuse rechute de la situation épidémiologique, les citoyens ne sont pas à l’écoute, et se sont donnés ce jeudi 23 avril, veille du mois de ramadan, à des comportements irresponsables en infractions aux dispositions du confinement total.

C’est la président de l’Organisation de Défense des Consommateurs Slim Saadalh qui lancé un cri d’alerte pour mettre en garde contre les risques de ce relâchement constaté ce jeudi dans plusieurs gouvernorats. « Nous craignons la perte de tout ce que nous avons construit au vu des scènes multiples d’encombrement observées notamment dans les marchés », s’est-il iniquité.

A cet effet, le responsable a appelé les citoyens à éviter ce genre de comportement d’autant plus que les différents produits sont disponibles dans les marchés.

Entre le 24 mars et le 20 avril 2020, 665 personnes ayant enfreint le confinement sanitaire ont été interpellées par la garde nationale.

Cent quarante huit personnes ont été arrêtées, quarante-quatre devront comparaître devant le tribunal et des avertissements ont été adressés à 240 autres ayant enfreint le couvre-feu outre 418 personnes en garde à vue.

Le chef du gouvernement avait annoncé qu’après une évaluation de la situation sanitaire, le confinement général se poursuivra jusqu’au dimanche 3 mai tout en précisant que le déconfinement se fera progressivement et par étapes à partir du lundi 4 mai. A partir de cette date, le confinement deviendra ciblé selon les secteurs, les régions et les catégories.

Commentaires:

Commentez...