Tunisie – Coronavirus : Les fonds reçus ne couvrent que 10% des besoins


Le défi économique est de taille. Selon le ministre des Finances, le bilan de la situation économique du pays sera prêt d’ici trois semaines, mais il faut s’attendre à des jours difficiles et une période de sacrifices pour reconstruire l’économie nationale, selon ses dires.

Intervenant ce mardi 21 avril 2020 sur les ondes de la radio nationale, le ministre des Finances Nizar Yaïche a fait savoir que la situation économique est extrêmement difficile en Tunisie.

« La situation était déjà difficile avant la crise du Covid-19, que dire maintenant », s’est-il inquiété. Et d’ajouter que les inquiétudes économiques et financières concernent notamment le budget de l’Etat, la trésorerie et les entreprises publiques qui souffrent de grandes difficultés.

Interrogé sur les aides et les fonds déjà reçus par la Tunisie, le ministre a estimé qu’il ne couvrent que 10% de nos besoins. « La Tunisie n’a reçu jusque-là que trois milliards de dinars notamment du FMI, dont la moitié qui était déjà prévue et nous devons rembourser 11 milliards de dettes et assurer 19 milliards de masse salariale », a-t-il laissé entendre.

D’autre part, il a rassuré les Tunisiens en affirmant que les salaires des mois d’avril et de mai sont garantis.

Le FMI à la rescousse ?

Le Fonds monétaire international (FMI) avait  approuvé, vendredi 10 Avril 2020, un décaissement de 545,2 millions de DTS soit l’équivalent de 745 millions de dollars en faveur de la Tunisie au titre de l’instrument de financement rapide (IFR).

Ces 2,2 milliards de dinars sont destinés à soutenir l’économie tunisienne dans cette crise sanitaire mondiale, mais également à répondre aux besoins urgents de financement du budget et de la balance des paiements, causés par la pandémie de Covid-19.

Le Fonds monétaire international (FMI) avait également donné son feu vert pour un nouveau programme de crédit avec la Tunisie qui devrait prendre effet à partir du deuxième semestre de cette année.

Commentaires:

Commentez...