L’UTICA pense à l’après-confinement et appelle à une reprise progressive

La prolongation de la période de confinement général jusqu’au 20 avril prochain a mis à mal plusieurs professions et métiers.

Selon Jamel Ksibi, directeur de la Fédération nationale du bâtiment relevant de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), Il faut d’ores et déjà penser à la reprise.

Il a évoqué, ce vendredi 3 avril 2020 sur les ondes de Shems fm, une reprise progressive notamment pour les petits métiers et les artisans qui ont suspendu leur travail à cause des mesures exceptionnelles prises dans le cadre de lutte contre le coronavirus et le confinement général.

Il s’agira d’une reprise progressive qui permettra à ces petits métiers de reprendre leurs activités après des jours d’interruption, a-t-il souligné tout en signalant que la santé des Tunisiens doit rester une priorité.

Mais il est nécessaire, selon lui de penser à la phase d’après-confinement et de la tournure que doit prendre ce retour au travail qui doit se faire d’une manière progressive.

En France, par exemple, cette phase de « déconfinement » est actuellement à l’étude même si le confinement a de fortes chances d’être prolongé, mais on évoque déjà plusieurs scénarios, comme un « déconfinement » par régions, par tranches d’âge, etc.

Commentaires:

Commentez...