Coronavirus : Un malade s’évade en France, que risque-t-il en cas de retour en Tunisie ?

Hier, ce fût la panique à l’aéroport Tunis-Carthage, lorsqu’un patient contaminé par le coronavirus a décidé de ne pas respecter sa mise en quarantaine. Ce patient, âgé de 83 ans, avait été déclaré positif au Covid-19, hier.

Originaire de Bizerte, il y avait été admis dans une clinique mais avait aussitôt décidé de retourner à Strasbourg en France, où il réside. Il a embarqué à bord d’un vol Tunisair et a sciemment mis en danger la santé de tous ceux qui se trouvaient à l’aéroport Tunis-Carthage et à bord de l’avion.

Ce comportement irresponsable a suscité l’indignation de tous les Tunisiens. Le ministère de la Santé, qui était censé gérer cette crise d’autant plus qu’il s’agissait là d’un cas confirmé donc censé justement être « surveillé » de près, a failli à sa mission.

Le ministre Abdellatif Mekki a confirmé, sur les ondes de Mosaique fm, ce mardi 10 mars 2020, qu’une enquête avait été ouverte pour déterminer les responsabilités.

[pull_quote_center]L’Article 312 du Code pénal relatif aux infractions intéressant la Santé publique, est clair à ce sujet : « Est puni de six mois d’emprisonnement et de cent vingt dinars d’amende, quiconque aura contrevenu aux interdictions et mesures prophylactiques ou de contrôle ordonnées en temps d’épidémie ».[/pull_quote_center]

Plusieurs questions méritent ici d’être posées. Comment un cas confirmé de coronavirus a-t-il pu avoir cette liberté de se rendre à l’aéroport ? Comment a-t-il pu embarquer à bord d’un avion ?

Il faut savoir que lorsqu’on se rend à l’aéroport, le protocole sanitaire mis en place par le ministère de la Santé n’est pas applicable aux voyageurs à destination d’un pays étranger. Cela signifie qu’une personne contaminée ayant été en contact avec d’autres personnes peut librement voyager !!!

Commentaires:

Commentez...