Nostalgies : Il était une fois la rue Al-Jazira

Longeant l’ancienne enceinte de la médina, la rue Al-Jazira part de Bab Bhar pour atteindre Bab Djedid.

Dans le temps, cette rue avait beaucoup de charme et se caractérisait par une cohabitation entre Siciliens et Tunisiens.

Dans cette rue, l’hôtel de Paris comptait parmi les enseignes huppées de la ville. On y trouvait aussi de nombreux commerces comme le Petit Moineau, Paris Chansons ou encore le magasin Gouja où on faisait le meilleur sorgho de Tunis.

Le cinéma Alhambra et la cité Amédée Quercy étaient alors des emblémes de cette rue qui débouchait sur la mosquée Al Jazira.

Tant de lieux de mémoire jalonnent cette rue où se trouvaient jadis les principales stations de louage pour le Sahel et le sud.

Une rue que sillonnaient les bus qui faisaient une boucle autour de la médina. De nos jours, la rue Al-Jazira a gardé sa vocation commerçante et se caractérise par une circulation intense et des embouteillages à n’en plus finir.

Qui se souvient de cette rue que tous les cortèges officiels arpentaient pour rejoindre la Kasbah ? Qui se remémore les mille et une anecdotes liées à cette rue et son voisinage ?

Pour la petite histoire, le terme Al-Jazira désigne le Cap Bon sur lequel ouvrait cette porte historique de la médina.

Commentaires:

Commentez...