Tunisie : La Coalition Al Karama exige le contrôle de six ministères

Les partis politiques concernés par les concertations en rapport avec la formation du prochain gouvernement ont été appelés par Elyes Fakhfakh à proposer leurs candidats aux postes ministériels.

Il y a une semaine, la Coalition Al Karama, formée au passage par d’anciens membres des Ligues de la protection de la Révolution (LPR) revendiquait les ministères de l’Intérieur, de l’industrie et de l’Energie

Ce jeudi 6 février 2020, le porte parole du bloc parlementaire d’Al Karama, Seifeddine Makhlouf, a annoncé que la coalition exigeait le contrôle de six ministères, l’Intérieur, le Développement et la coopération internationale, l’Energie, la Jeunesse et les sports, les Affaires religieuses et les Domaines de l’Etat.

Makhlouf a toutefois oublié que le ministère de l’Intérieur ne fera pas l’objet de tractations et que c’est Elyes Fakhfakh qui se chargera de désigner une personnalités politique indépendante à ce poste.

Commentaires: