Judaïsme tunisien : A Djerba, la synagogue des Cohanim

Judaïsme tunisien : A Djerba, la synagogue des Cohanim

Par -

A Djerba, la Ghriba est incontestablement la plus connue des synagogues de l’île. Toutefois, elle n’est ni la seule ni la plus ancienne ni la plus vénérable des synagogues djerbiennes.

En effet, l’île du sud tunisien compte à peu près une vingtaine de synagogues dont celle des Cohanim à Hara Kebira bénéficie d’une aura particulière.

Fondée à la fin du dix-huitième siècle, cette synagogue est celle des Cohanim, autrement dit celle des patriarches en religion qui se sont installés à Djerba après la destruction du Temple.

Ces Cohanim dont la lignée en Tunisie s’est quasiment éteinte pour cause d’émigration, ont de tout temps fréquenté cette synagogue.

Cette dernière est également nommée Synagogue Dightia, du nom antique de Dighit qui désignait le quartier juif de Djerba où s’étaient installés les premiers Cohanim dont il ne reste aujourd’hui que de rares représentants.

D’une architecture classique, avec un lanterneau carré et des arcades, la synagogue des Cohanim à Hara Kebira reste l’un des lieux de culte les plus admirables de Tunisie.

Nous vous invitons à découvrir en photos quelques aspects de cette synagogue tunisienne.

(Crédit photos : Hatem Bourial)

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo