La Goulette : Quand le New York Times salue Naceur et son...

La Goulette : Quand le New York Times salue Naceur et son lablabi

Par -

Un lablabi goulettois, ça ne passe pas inaperçu ! Il fallait bien qu’un jour, la grande presse internationale s’empare de notre bonne vieille soupe aux pois chiches.

Et c’est chose faite depuis que le New York Times a consacré une pleine page à Tunis et tout ce qui bouge dans notre capitale.

C’est sous la plume de Sebastian Modak que le célèbre journal américain énumère les multiples atouts de Tunis et ses banlieues.

Dans ce reportage, une place particulière est réservée à Naceur, l’enseigne par excellence du lablabi goulettois, le bistrot à soupe où se retrouvent les noctambules.

Modak ne tarit pas d’éloges sur le lablabi concocté dans les fourneaux de Naceur et salue les vertus de cette soupe très appréciée en Tunisie.

Pour tout dire, c’est une juste reconnaissance des efforts de l’ami Naceur et de toute une génération de restaurants sur le pouce qui donnent ses lettres de noblesse à notre lablabi.

Tout de même, lorsque le NYT rend à la fois hommage à Tunis, La Goulette et au lablabi aussi, il y a trois raisons de se réjouir !

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo