Tunisie : 20 mois de prison contre Seifeddine Makhlouf

Seifeddine Makhlouf

Le tribunal de première instance de Tunis a condamné ce vendredi 13 décembre 2019, le député de la Coalition Al-Karama, Seifeddine Makhlouf à une peine de 20 mois de prison, dans une affaire de diffamation.

Selon Nessma Tv, cette décision intervient sur fond d’une plainte déposée à son encontre par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Sidi Bouzid pour diffamation, dans le cadre la décision de fermeture, en janvier 2019, de l’école coranique de Regueb.

Seifeddne Makhlouf avait menacé clairement, dans une vidéo partagée sur les réseaux sociaux, ce procureur de la République, après sa décision de fermer cette école hors la loi.

Il est à noter également que le nouveau élu, dispose de l’immunité parlementaire.

Commentaires: