La députée Jamila Ksiksi traitée de « singe » : Ennahdha porte plainte

La députée Jamila Ksiksi traitée de « singe » : Ennahdha porte plainte

Par -
Jamila Ksiksi

Ennahdha a décidé de porter plainte contre un dirigeant du Parti destourien libre pour racisme. C’est ce qu’a annoncé le député d’Ennahdha Samir Dilou, ce mercredi 4 décembre 2019, sur les ondes de Mosaique fm précisant que Saleh Neji, visé par sa plainte, a publié une photo montrant un gorille à côté de la photo de la députée Jamila Ksiksi.

La députée noire, Jamila Ksiksi, a en effet été victime de propos racistes sur Facebook de la part de Salah Neji et a été traitée de « singe », de « moche » et « d’esclave ».

Ces insultes sont venues en réponse aux propos de la députée qui a traité certains de ses collègues de « clochards » et de « bandits » lors de la plénière d’hier à l’ARP consacrée à l’examen du projet de loi de Finances complémentaires.

Rappelons que selon la loi, toute personne reconnue coupable de tenir des propos ou actes discriminatoires est passible d’une peine de prison allant de 6 mois à 3 ans, ainsi qu’une amende de 500 dinars.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo