Huile d’olive : Le stock de l’année dernière écoulé, selon l’UTAP

Huile d’olive

Selon les déclarations du président de l’UTAP Abdelmajid Ezzar, « la majorité de la récolte de l’année écoulée, a été vendue et seules des quantités très limitées dans quelques huileries n’ont pas été écoulées ».

Dans ce sens Ezzar a affirmé à l’agence TAP qu’il s’agit de rumeurs véhiculées à propos d’un important stock d’huile d’olive restant de l’année précédente qui visaient à pousser les oléiculteurs à baisser leurs prix de vente de l’huile, de la nouvelle campagne, malgré des coûts de revient très élevés « .

Le directeur de la production au ministère de l’Agriculture, Ezzeddine Chelghef, a indiqué également que les réserves restantes d’huile d’olive de la saison 2018-2019, ne dépassent pas les 10 mille tonnes, soit un « stock report » insignifiant, par rapport à celui de l’Espagne, à titre d’exemple, estimé à 640 mille tonnes.

Dans un communiqué rendu public, le ministère du Commerce a annoncé avoir fixé la marge bénéficiaire de la vente de l’huile d’olive conditionnée au détail à 15¨%.

En effet, les vendeurs d’huile d’olive ne doivent pas dépasser la marge de 15% du prix d’achat auprès du fournisseur, une mesure qui intervient pour réguler les prix.

Dans ce communiqué, le département du Commerce précise que la fixation de cette marge bénéficiaire maximale vise à élargir l’assiette de la consommation locale de l’huile d’olive conditionnée.

« La Tunisie deviendrait le deuxième producteur mondial d’huile d’olive après l’Espagne avec une production de 350.000 tonnes au cours de la campagne 2019-2020 », a révélé en septembre dernier, le ministre tunisien de l’Agriculture, des Ressources hydriques et de la Pêche, Samir Tayeb.

Commentaires:

Commentez...