Habib Jomli : « J’ai posé mes conditions à Rached Ghannouchi »

Habib Jomli

Le chef du gouvernement désigné, Habib Jomli a affirmé, hier dimanche 17 novembre, qu’il a posé ses propres conditions au président du parti Ennahdha Rached Ghannouchi avant d’accepter le poste de chef du gouvernement.

A cet effet, Jomli a assuré qu’il a exigé avoir toute la liberté et l’indépendance pour former son gouvernement et opérer ses choix politiques et économiques durant sa mission.

« Il m’appartient, à moi seul, de dire si un ministre a réalisé les objectifs qui lui ont été assignés, ou non, je serai les chef du gouvernement de tous les Tunisiens », a-t-il conclu dans une interview accordée à Mosaïque FM.

Le mouvement Ennahdha a réaffirmé, samedi 16 novembre, l’indépendance du chef du gouvernement désigné Habib Jomli, sa compétence et expérience dans les domaines économique et financière en général et dans les affaires agricoles en particulier.

Dans une déclaration cité par l’agence TAP, le parti de Rached Ghannouchi a estimé qu’il est « une figure reconnue pour son intégrité et son enthousiasme au service de l’Etat, la lutte contre la corruption et l’aspiration à créer un changement positif dans la vie des des Tunisiens ».

Ennahdha a appelé toutes les forces politiques et sociales à engager des négociations pour former un gouvernement sur la base d’un « programme global mobilisant toutes les capacités matérielles et morales du pays pour relever les défis économiques et sociaux ».

Commentaires: