Critiqué pour ses multiples déplacements en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor répond

Critiqué pour ses multiples déplacements en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor répond

Par -

L’ambassadeur de France en Tunisie, Olivier Poivre d’Arvor, a déclaré que la logique selon laquelle ses visites et mouvements en Tunisie rappellent le passé colonial, représente une atteinte des Tunisiens et de leurs luttes.

« Il est étrange de parler aujourd’hui d’une seconde occupation du monde arabe et islamique. C’est dégoûtant », s’est indigné le diplomate, s’exprimant au journal Assabah, de ce mardi 5 novembre 2019.

Concernant les critiques auxquelles il fait face à cause de ses multiples apparitions dans différentes événements, forums, festivals et autres en Tunisie, le responsable a estimé qu’il y a un manque de compréhension du travail du diplomate.

« Je pratique ce que mon collègue l’ambassadeur de Tunisie à Paris pratique. Il a la liberté de se déplacer, de visiter des villes et des réunions en France, de suivre les événements, de visiter les écoles etc.. », a-t-il expliqué.

« Les diplomates étrangers en France travaillent comme je travaille, se déplacent entre les villes françaises et n’ont pas besoin d’une autorisation préalable », ajoute-il, assurant qu’il se rend à Hammamet, Sousse et Djerba pour rassurer les touristes et faire ce que tous les diplomates du monde font, ainsi qu’assurer le suivi des projets financés par la France.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo