Formation du gouvernement : L’UGTT en observateur

L’Union Générale Tunisienne du Travail (UGTT) n’a pas l’intention de participer au prochain gouvernement et n’est pas concernée par une éventuelle participation.

C’est ce qua déclaré, le secrétaire général adjoint de la Centrale syndicale, Samir Cheffi, ce mercredi 30 octobre 2019, indiquant que l’UGTT est plutôt « une partie sociale qui s’intéresse à la situation générale du pays et au bon fonctionnement des structures de l’Etat ».

Dans une déclaration à la TAP, Samir Cheffi a précisé que « la relation de l’UGTT avec chaque gouvernement sera déterminée par sa manière de traiter des dossiers sociaux ».

En d’autres termes, l’UGTT reste dans une position d’attente de la formation du prochain gouvernement pour examiner les nouvelles propositions et conceptions élaborées par celui-ci en prenant en considération les accords conclus par les gouvernements précédents.

Il a souligné que les priorités de l’UGTT tendent plus vers les réformes économiques et sociales devenues nécessaires et les solutions à la crise économique, sociale et politique.

Commentaires: