Investiture : Les principaux points du discours du président de la République

Investiture : Les principaux points du discours du président de la République

Par -

Lors de son premier discours en tant que président de la République, Kais Saied s’est adressé aux Tunisiens, les remerciant pour leurs efforts visant à avancer et à créer une nouvelle histoire pour atteindre la liberté et la dignité.

Il a souligné l’importance de sa mission pour répondre aux demandes du peuple qui a, selon ses dires, tant attendu cette démocratie. « Ce peuple qui s’est transformé en une société de lois, où tout le monde tient à les appliquer », ajoute-il « leurs rêves sont grands et ils en ont le droit ».

Il a également indiqué que l’une de ses missions majeure est la protection et le maintien de l’Etat tunisien et ses institutions publiques. Ces dernières devraient rester en dehors des tiraillements politiques.

« Il est également important de garder et protéger les biens des Tunisiens. Il est hors de question de tolérer le vol même d’un millime de l’argent de ce peuple », a lancé Saied, qui a par la suite évoqué les martyrs de la Révolution et a salué leur rôle dans l’émancipation de la Tunisie et la vie démocratique.

Le chef d’Etat a également salué les institutions militaires et sécuritaires, ainsi que celle de la Douane, qui « font face au terrorisme et aux crimes » et protègent le pays.

« Nous veillerons sur l’intérêt de notre peuple, de notre pays et de notre sécurité. […] Personne ne pourra arracher la liberté payée chère par les Tunisiens, sous n’importe quel contexte », a-t-il ajouté.

Kais Saied n’a pas raté l’occasion d’évoquer la femme tunisienne et son rôle dans la société. Il a assuré que les droits acquis des Tunisiennes ne seront jamais atteints, indiquant qu’elles ont même besoin de plus de droits, notamment économiques et sociaux.

Concernant les organisations nationales, le président de la république a souligné leur importante dans le paysage politique et social actuel du pays. Elles restent, selon lui, exemplaires dans la proposition de solutions et l’ouverture de nouveaux horizons pour surpasser les crises.

Il a déclaré que les Tunisiens, citoyens, souhaitent prendre part à la résolution des problèmes du pays. « Plusieurs d’entre eux, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, ont annoncé leur volonté de faire don d’une journée de travail chaque mois, durant cinq ans, pour soutenir les caisses de l’Etat et limiter l’endettement et la demande des prêts.

Les Tunisiens n’ont besoin que d’une nouvelle relation de confiance entre ceux qui gouvernent avec ceux qui sont gouvernés.  Que tout le monde y contribue ! », lance-t-il.

Pour les conventions internationales, la Tunisie, poursuit Saied, tient à ses devoirs et à ses droits et cherche à développer ses accords pour qu’ils soient à la hauteurs des attentes du peuple.

En ce qui concerne les liens de la Tunisie avec les autres pays, Kais Saied a réitéré l’importance de ces relations notamment avec les pays du Maghreb, de l’Afrique subsaharienne, de l’union arabe, du nord de la Méditerranée et de toutes les nations qui « partagent nos rêves et nos espoirs ».

Il a dans ce sens, rappelé que la Tunisie soutiendra toujours toutes les causes justes, notamment la cause palestinienne. il s’agit, selon lui, d’une position contre l’occupation et contre le racisme dont souffrent les Palestiniens depuis des dizaines d’années.

« Certes, les défis sont importants et la responsabilité est grande, mais la volonté du peuple aidera à surmonter les problèmes. Le premier responsable reste le président de la République, qui doit réunir les différentes parties et être au-dessus de tous les conflits », a conclu Saied.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo