Deux tiers des familles tunisiennes ne peuvent plus vivre sans dette

Deux tiers des familles tunisiennes ne peuvent plus vivre sans dette

Par -

Le directeur général de l’Institut national de la consommation (INC), Tarek Ben Jazia, a indiqué qu’environ deux tiers des familles tunisiennes ne peuvent se passer de l’endettement.

Invité ce lundi 15 avril 2019, sur Express fm, il a indiqué qu’une enquête menée sur un échantillon de 3015 pères de famille a démontré que 43% des familles tunisiennes avaient au moins un membre endetté.

L’enquête montre également que 27% des familles tunisiennes considèrent l’endettement comme désormais une nécessité vu la détérioration du pouvoir d’achat.

Il a également souligné qu’en 2018, le premier motif de l’endettement du Tunisiens est devenu les dépenses quotidiennes, alors qu’en 2017 c’était l’amélioration du logement.

Jusqu’au mois de décembre 2018, la valeur des prêts des familles tunisiennes auprès des banques s’élevait à environ 24 milliards de dinars, soit une augmentation de 127% par rapport à 2010, a-t-il ajouté.

Le responsable a appelé les familles tunisiennes à réviser leur modèle de consommation et à réduire leurs recours à l’endettement, afin de mettre fin à ce phénomène alarmant.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo