La Tunisie réitère son appel pour un arrêt immédiat des combats en Libye

Dans un communiqué rendu public ce lundi 8 avril 2019, le ministère des Affaires étrangères a réitéré son appel à l’arrêt immédiat des combats dans la capitale libyenne Tripoli.

« A la lumière de l’escalade militaire dangereuse dans la capitale libyenne Tripoli, la Tunisie réitère son appel à toutes les parties pour mettre terme immédiatement aux combats, pour épargner le peuple libyen de la violence », a-t-on communiqué.

La Tunisie rappelle qu’aucune solution militaire ne peut sortir la Libye de cette crise appelant toutes les parties à privilégier le dialogue.

Rappelons-le, dans un communiqué publié ce vendredi 5 avril 2019, le ministère des Affaires étrangères tunisien avait exprimé, un peu plus tôt sa profonde préoccupation quant aux graves développements en Libye et sa profonde inquiétude face aux événements.

La Tunisie appelle ainsi toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue et à éviter une escalade qui aggraverait encore les souffrances du peuple libyen et menacerait leur harmonie et leur intégrité territoriale.

Le ministre de l’Intérieur, Hichem Fourati, a confirmé que les précautions nécessaires ont été prises en coordination avec les unités militaires, compte tenu de la détérioration de la situation sécuritaire en Libye.

« Nous suivons de très près la situation en Libye. Un plan sécuritaire sera d’ailleurs mise en place, et ce afin de l’appliquer en cas d’urgence. Ceci a été discuté hier lors de la réunion du Conseil de sécurité nationale supervisée par le président de la République », a assuré le ministre sur les ondes de Jawhara fm.

Rappelons que le maréchal Khalifa Haftar a annoncé le début d’une grande opération de nettoyage visant les milices qui contrôlent la capitale Tripoli. « L’heure a sonné », a déclaré le maréchal, ordonnant aux troupes qui lui sont loyales d’avancer sur Tripoli, promettant « d’épargner les civils, les « institutions de l’Etat » et les ressortissants étrangers ».

Commentaires: