« Appareil secret » : Ghannouchi n’a pas été convoqué par la justice, assure...

« Appareil secret » : Ghannouchi n’a pas été convoqué par la justice, assure Selliti

Par -
Sofiene Sellti

Sofiène Selliti, porte-parole du Tribunal de première instance de Tunis et des pôles judiciaires financier et antiterroriste, a affirmé ce jeudi 24 janvier que le chef du parti Ennahdha Rached Ghannouchi n’a pas été convoqué par la justice sur fond de l’affaire connue sous l’appellation de « l’appareil secret ».

Lors de son passage sur Elhiwar Ettounsi, Selliti a démenti le comité de défense des deux martyrs Chokri Belaid et Mohamed Brahmi sur cette éventuelle convocation, indiquant que les recherches se poursuivent dans le cadre de cette affaire.

Rappelons-le, lors d’une rencontre organisée samedi 19 janvier, à Béja sur l’affaire de l’assassinat des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi, le comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi a fait confirmé l’ouverture d’une nouvelle information judiciaire en vertu de l’article 28 du Code pénal et non sur la base de l’article 31 du même Code, dans cette affaire. « Ainsi, une instruction judiciaire sera engagée contre 26 personnes dont notamment le président du Mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi et non contre X » a-t-on précisé.

D’autre part, Sofiène Selliti a sévèrement fustigé les agissements de ce comité, notamment sa décision, aujourd’hui, d’assister à la conférence de presse prévue pour ce jeudi par le Tribunal de première instance de Tunis pour s’exprimer sur cette affaire , ce qui a provoqué son annulation.

Selon ses dires, cette conférence était destinée seulement aux journalistes et organes de presse et non au comité de défense des deux martyrs.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo