Les cheikhs de la Zitouna dénoncent une campagne médiatique de dénigrement

Des Cheikhs de la Zitouna ont condamné la campagne de dénigrement dont ils sont la cible dans les médias.

L’ancien ministre des Affaires religieuses et universitaire Mohamed Khalil a estimé que l’acharnement de certains journalistes est devenu chronique.

Cheikh Abdelkader Kaha a pour sa part tenu à préciser que “les Oulémas et Cheikhs de la Zitouna n’appartiennent à aucun parti politique et rejettent l’extrémisme et la violence”. Il a toutefois souligné que “cela ne signifie pas pour autant de renoncer à l’identité de la société tunisienne”, en ce au sujet de loi sur l’égalité dans l’héritage.

De son coté, Cheikh Mohamed Aziz Sahli a appelé à la nécessité de respecter les Oulémas, appelant à mettre fin à la dévalorisation de la Zitouna et de ses membres, rapporte l’agence TAP.

Commentaires: