Egalité successorale : Des députés appellent le ministre des Affaires religieuses à intervenir

CP : Mosaique fm

Le député d’Ennahdha, Abdelatif Mekki, a commenté la polémique induite par l’adoption du projet de loi sur l’égalité successorale.

La position, néanmoins, reste inchangé pour ce bloc parlementaire: comme le dirigeant Abdelhamid Jelassi qui a annoncé que le mouvement ne votera pas en faveur du projet de loi sur l’égalité dans l’héritage, Mekki s’est dit contre cette initiative.

Il a, dans ce sens, appelé le ministre des Affaires religieuses à intervenir et à « défendre le premier article de la Constitution ».

Dans le même cadre, le député à l’ARP appartenant au courant Al-Mahaba Rim Thairi, s’est indigné de ce qu’elle a appelé le silence du ministère des Affaires religieuses quant à cette proposition formulée par le président de la République.

Le député a également fustigé les propos du président de la République selon lesquels « l’Etat tunisien n’a aucun lien ni avec la religion ni avec le texte coranique ».  « Le président a estimé que la question de l’héritage n’a aucun lien avec la religion, et a annulé une règle islamique portant sur cette question » a-t-elle rappelé. Et d’estimer que Beji Caid Essebsi a fait sortir le peuple tunisien de l’Islam et s’est autoproclamé tuteur de la religion des Tunisiens.

Commentaires: