Visites aux musées : Quand 100 Japonais font moins de bruit que 2 Tunisiens !

C’est connu: les musées sont ouverts gratuitement au public chaque premier dimanche du mois et pas mal de monde se présente pour profiter d’une visite offerte.

Ce sont de petits groupes, des familles avec enfants, parfois des classes entières qui bénéficient de cette gratuité.

Toutefois, le comportement de beaucoup de ces visiteurs laisse à désirer quand il n’est pas à proprement parler scandaleux.

On parle à haute voix, on s’interpelle, on laisse les enfants courir et on ne se soucie pas des autres visiteurs.

Mal vous en prendra si vous protestez car vous serez rabroués par ces indélicats en goguette dont le comportement est inacceptable dans un musée ou un site archéologique.

Conservateurs, surveillants et tout le personnel des musées peut témoigner de ces dérapages qui ont lieu en général les dimanches de gratuité et lors des visites scolaires.

Il est temps que les musées puissent se défendre face à ce type de comportements quitte à renvoyer les perturbateurs.

A ce titre, il serait utile de faire signer par les visiteurs un engagement à l’entrée afin qu’ils aient un comportement respectueux et que leurs chefs de groupe soient pleinement impliqués.

Il est en effet inconcevable que ce type de déviance se passe dans l’impunité et tende à devenir une règle non écrite.

S’il le faut, des agents du musée ou tout corps habilité à le faire devrait être capable de verbaliser ces attitudes insultantes qui sont indignes d’un visiteur au musée.

Faudrait-il vous dire l’étonnement des visiteurs étrangers devant ce déferlement de bêtise ? Faudrait-il ajouter qu’au musée du Bardo, ce jour là, cent Japonais faisaient moins de bruit que deux Tunisiens ?

Commentaires: