Quand mille Coptes construisaient le Tunis omeyyade

La chronique historique a gardé la mémoire d’un arsenal construit autour de 695 par Hassan Ibn Nooman.

Nommé Dar essinaâ, cet arsenal a totalement disparu et se trouvait dans la partie basse de la ville de Tunis.

Il sera d’ailleurs reconstruit sous une autre forme au temps des luttes entre Espagnols et Ottomans pour le contrôle de la Tunisie d’alors.

L’anecdote qui concerne cet arsenal a trait à ses constructeurs. En effet, un millier de Coptes venus d’Egypte ont été employés sur ce gigantesque chantier.

Ces Coptes sont d’ailleurs l’une des composantes de cette incroyable diversité tunisienne qui est à l’œuvre depuis de siècles.

Dans notre histoire, Hassan Ibn Nooman est celui qui a vaincu aussi bien les Byzantins de Carthage en 698 que les Berbères guidés par Kahena en 702.

Gouverneur de l’Ifriquiya de 694 à 705, Ibn Nooman fut l’une des grandes figures de la période des Omeyyades de Damas dont il a été le « walli » tout puissant.

Commentaires: