Enseignants, ingénieurs et médecins : 15.000 Tunisiens ont quitté le pays en 2018

L’année 2018 n’est pas encore terminée et ils sont près de 15.000 compétences à avoir quitté le pays.

En effet, selon les chiffres de l’Office des Tunisiens à l’étranger pour la période allant de janvier à août 2018, ils sont 14.250 « spécialistes déclarés » à avoir émigré sous d’autres cieux.

Ces chiffres induisent donc qu’il existe d’autres compétences tentées par des exils dorés qui passeraient à l’acte sans passer par les canaux officiels.

Les pays ciblés par cette migration des cerveaux sont pour l’essentiel l’Europe (surtout la France et l’Allemagne), les pays du Golfe et le Canada.

Les métiers concernés par cet exode sont les cadres supérieurs (8200), les enseignants (2300), les ingénieurs (2300), les médecins (630), les informaticiens (450) et les pharmaciens (370).

Reste à savoir si ces départs s’appellent « retour » ou s’il s’agit de migrants qualifiés tentés par une nouvelle vie…

Commentaires:

Commentez...