Egalité dans l’héritage : Ennahdha épinglé par Human Rights Watch

Illustration

L’ONG internationale Human Rights Watch a ouvertement critiqué la position d’Ennahdha quant à l’initiative du président de la République sur l’égalité dans l’héritage.

Pour cette ONG, « le rejet officiel, par Ennahda, d’une initiative présidentielle visant à instaurer la pleine égalité entre hommes et femmes dans le domaine de l’héritage porte atteinte aux droits des femmes dans ce pays ».

« L’annonce d’Ennahda est une trahison pour les Tunisiennes et une occasion manquée de prouver l’adhésion du parti islamiste aux droits des femmes », a déclaré Amna Guellali, directrice du bureau de Tunis de Human Rights Watch. « Le refus d’Ennahda d’abolir l’un des derniers vestiges de l’inégalité de genre dans le pays affaiblit le leadership de la Tunisie dans le monde arabe. »

On rappelle également qu’après la publication du rapport de la COLIBE, Ennahda a fait des déclarations ambiguës. « Dans un communiqué daté du 14 juin, le parti a déclaré que ce document était un point de départ pour le dialogue social, conformément aux positions fermes du Mouvement [Ennahda] dans la défense des libertés publiques et privées, la défense des droits des femmes et l’égalité des droits et des devoirs entre hommes et femmes. »

Commentaires: