Ennahdha fustige les « appels suspects » à l’annulation du pèlerinage

Cherté du coût du pèlerinage, le mouvement Ennahdha a brisé le silence en dénonçant certains appels à annuler le rituel religieux pour cette année.

En effet, le mouvement Ennahdha a fustigé les appels “suspects” invitant “les Tunisiens à ne pas accomplir le rite du pèlerinage, à l’annuler et à décréter une Fatwa pour à l’invalider en faisant valoir des considérations économiques et politiques”.

Selon l’agence TAP, le parti au pouvoir a estimé que la question relève de “simples appels solitaires de dimension idéologique ou personnelle qui n’engagent que leurs auteurs” mais tentent de “perturber les relations solides de la république tunisienne avec le royaume d’Arabie Saoudite”.

Il faut rappeler que le secrétaire général du syndicat des imams tunisiens, Al Fadhel Achour, avait appelé le Mufti de la république à décréter une Fatwa invalidant le pèlerinage cette année en invoquant plusieurs justifications dont notamment “la forte hausse des charges du pèlerinage”, rappelle-t-on.

Le tarif du pèlerinage cette année a été fixé à 11.710 dinars avant d’annoncer une légère baisse du tarif après un round de négociations exonérant les pèlerins de certaines taxes imposées par l’Arabie Saoudite pour certains services rendus. La baisse est de l’ordre de 213 dinars pour chaque pèlerin sur l’ensemble des taxes qui étaient fixées à 328 dinars.

Commentaires: