Tunisie : Un projet de loi pour incriminer le vol d’électricité

Tunisie : Un projet de loi pour incriminer le vol d’électricité

Par -
Illustration

En cours d’élaboration par le gouvernement, un projet de loi prévoit l’incrimination le vol de l’électricité, un casse-tête pour la STEG.

C’est Moncef Hourabi, PDG de la STEG qui a confirmé cette information dans une interview accordée au journal Al Chourouk, un pas qui pourrait améliorer la situation financière de cette société.

Il faut rappeler dans ce sens que selon le décret gouvernemental n° 2018-59 du 16 janvier 2018, publié dans le JORT du 19 janvier 2018, une amende de 2000 dinars est prévue pour chaque opération de détournement d’électricité.

Il est à noter également et dans ce même contexte, que la STEG s’apprête à passer au compteur intelligent. Il s’agit d’un smart mètre qui suit, en détails et en temps réel, la consommation électrique d’un bâtiment, d’une entreprise ou d’un foyer. Il transmet par courant, Internet ou téléphone les informations recueillies.

La société compte lancer prochainement un appel d’offres pour l’acquisition de 400 compteurs intelligents, a annoncé Moncef Hourabi, PDG de la STEG dans une interview accordée au journal Al Anouar.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo