Kairouan : Le mausolée Sidi Saheb entre Omer Coppens et André Malraux

Kairouan : Le mausolée Sidi Saheb entre Omer Coppens et André Malraux

Par -

Peintre belge, souvent qualifié d’orientaliste mais féru d’Art nouveau, Omer Coppens a visité le Maghreb dans les années vingt.

Il a ainsi laissé quelques œuvres marocaines et tunisiennes dont ce tableau du mausolée de Sidi Saheb à Kairouan avec ses céramiques caractéristiques. Ce tableau est daté de 1926, année de la mort de cet artiste, né e 1864.

Signalons que ce mausolée abrite la dépouille de Abou Zamâa Al Balaoui, compagnon du Prophète, mort en 654 près de Ain Jelloula.

Le mausolée a été restauré en profondeur au dix-septième siècle et garde depuis son aspect unique qui réunit une sépulture du septième siècle et une mosquée qui lui est de dix siècles postérieure.

Au hasard de recherches sur le net, voici une photo d’André Malraux, rendant visite en 1972 au mausolée de Sidi Saheb, comme est familièrement désigné le saint personnage.

Intellectuel de grande stature, Malraux a laissé une œuvre immense et compte parmi les visiteurs les plus illustres de ce mausolée qui se trouve au cœur de Kairouan.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo