Tunisie : Les sécuritaires tiennent à leur droit de voter

Tunisie : Les sécuritaires tiennent à leur droit de voter

Par -

Lors d’une conférence de presse tenue hier, mercredi 26 avril, le secrétaire général de l’Union nationale des syndicats des forces de sécurité tunisienne, Imed Belhadj Khalifa, a dit que l’institution s’oppose « à quiconque dénie aux sécuritaires le droit de voter et à l’appel au boycott des élections ».

Il s’agit selon lui d’un appel visant à perturber l’opération électorale et les sécuritaires. Le vote de ces derniers représente un événement historique, réalisé pour la première fois depuis 60 ans.

Le responsable sécuritaires a ajouté qu’afin de faire valoir le droit des sécuritaires au vote et prendre connaissance des procédures pour l’exercer, l’Union a contacté des organisations de la société civile et l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE).

« Ces contacts ont permis de lever tout équivoque sur l’absence de la règle du silence électoral pour les sécuritaires lors de la campagne électorale qui se poursuit jusqu’au 4 mai », a dit Khalifa, ajoutant que ceci a également permis de lever toute ambigüité en ce qui concerne la relation entre sécuritaires et médias le jour du scrutin.

Belhadj Khalifa a assuré que tous les corps sécuritaires sont déterminés à faire réussir ces élections municipales.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo