Samir Majoul, nouveau patron de l’UTICA : « Nous ne serons soumis à...

Samir Majoul, nouveau patron de l’UTICA : « Nous ne serons soumis à aucun pouvoir »

Par -
CP : Getty

Le nouveau président de l’Union Tunisienne de l’Industrie du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) Samir Majoul, élu dans la soirée du mercredi 17 janvier, a déclaré que la centrale patronale ne compte pas se retirer du Pacte de Carthage.

S’exprimant au micro de Mosaique fm, Majoul a expliqué que l’Union a des réserves quant au volet économique du pacte. « On a appelé à mettre en place un second Pacte de Carthage portant sur l’économie, qui connait actuellement beaucoup de difficultés », a-t-il insisté.

« L’UTICA est libre, indépendante et apolitique. Il existe peut être des partis qui veulent mettre leurs main sur la centrale patronale. […] Nous on défend les droits légitimes des entreprises, et aucune partie gouvernementale ni issue de partis politiques ne doit s’ingérer ni contrôler nos affaires », a-t-il ajouté.

Rappelons que lors d’une allocation prononcée à l’ouverture du 16ème congrès de l’UTICA, Wided Bouchamaoui a annoncé hier avoir décidé de retirer sa candidature pour un troisième mandat à la tête de la centrale Patronale.

Sans donner plus de détails sur sa décision, Bouchamaoui a indiqué qu’elle a été prise sans aucune pression intérieure au sein de l’UTICA, ni extérieure, contrairement aux informations relayées ces derniers jours. Il s’agit d’une décision personnelle, ajoute-elle.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo