Une cellule de crise pour prendre en charge le dossier des migrants noyés

Le ministère de la Santé a annoncé ce mardi 17 octobre 2017 qu’une cellule de crise a été créée au sein du département dans le but de suivre l’affaire des migrants noyés en mer.

Dans un communiqué rendu public, le ministère a fait savoir que jusque là, cinq cadavres ont été identifiés par les services de médecine légiste à Sfax, tout en remerciant les cadres et employés de l’hôpital Habib Bourguiba pour les efforts fournis depuis le début de l’incident.

Rappelons que le ministère de la Défense a annoncé dans la soirée du lundi, qu’au total 35 corps de migrants ont été repêchés jusqu’à présent.

Commentaires:

Commentez...