Crise libyenne : Le parlement de Tobrouk suspend sa participation aux négociations de Tunis

Abdelsalam Nesiya

Le parlement libyen basé à Tobrouk, a décidé de geler sa participation aux négociations qui se tiennent actuellement à Tunis, sous la tutelle des Nations-Unies. Ces négociations portent sur la crise libyenne.

Le président de la délégation de la Chambre des Représentants libyens, Abdelsalam Nesiya, a annoncé lundi soir qu’ils avaient suspendu leur participation aux négociations en Tunisie vue que « le Haut Conseil d’Etat (HCS) tenait à ne pas trouver de solution concluante pour les points controversés et contradictoires, outre les problèmes qui avaient été résolus lors des occasions précédentes ».

Il a en outre expliqué que la suspension de leur participation aux réunions se poursuivra jusqu’à ce qu’ils obtiennent des formulaires écrits expliquant noir sur blanc la position du HCS par rapport aux questions toujours posées.

Commentaires:

Commentez...