Impossible de contrôler toutes les mosquées en Tunisie, selon le ministre des Affaires religieuses

Lors de son audition par la commission parlementaire d’enquête sur les filières terroristes dans les foyers de tension, tenue dans la soirée du mercredi 27 juillet, le ministre des Affaires Religieuses, Ahmed Adhoum, a indiqué que les ressources humaines et matérielles pour contrôler toutes les mosquées restent limitées.

Selon lui, son département ne peut contrôler plus de 5000 mosquées dont 4000 assurant la prière du vendredi. La solution actuelle réside dans les informations qui lui proviennent des citoyens. Le ministre a assuré qu’avant toute prise de mesure ou de décision, il s’assure de la véracité de l’information.

Adhoum a ajouté dans le même sens que son ministère n’hésitera pas à suspendre des imams désignés s’ils s’avèrent qu’ils véhiculent un discours radical incitant au djihad en Syrie.

Commentaires: