La journaliste Sonia Mabrouk se déchaîne chez Ardisson : « Qu’on arrête de victimiser les musulmans ! »

Invitée sur le plateau de « Salut les Terriens », la journaliste tunisienne Sonia Mabrouk a eu un accrochage avec Marwan Muhammad, directeur du collectif Contre l’Islamophobie, sur la question du vote des musulmans en France, à quelques semaines des élections présidentielles.

« Moi, ça me fait toujours rire, les professionnels qui parlent au nom de tous les musulmans et qui parlent au nom de l’Islam. Pardonnez-moi monsieur, je tiens à vous le dire, vous êtes une caricature, vous êtes une imposture ! Si je suis restée sur ce plateau, c’est par correction, c’est mon éducation qui le veut. Pour correction pour Therry Ardisson. Vous ne représentez rien ! Absolument rien ! Qui peut parler au nom des musulmans ? Personne ! Eux-mêmes !

Ceux qui travaillent pour leur crèmerie, font leur miel sur l’Islam, ils ne représentent rien. […] Vous voulez maintenir les musulmans dans une position victimaire. Nous ne sommes pas des victimes ! Ma réussite, la réussite de tous les autres Français de confession musulmane vous le prouve tous les jours et dans tous les milieux », a-t-elle indiqué.

La journaliste n’a également pas laissé passer l’occasion de rappeler les liens soupçonnés entre le franco-égyptien Marwan Muhammad, et le Frères Musulmans.

« Démontrez que vous n’avez aucun lien avec les Frères musulmans ! », lui a-t-elle lancé. Muhammad a alors refusé de répondre à sa question.

Rappelons que Sonia Mabrouk est la première Tunisienne à présenter le journal télévisé sur une chaîne de télévision publique française, Public Sénat. Passée par Jeune Afrique et Europe 1, elle a récemment publié chez Flammarion, un livre d’entretiens avec sa grand-mère intitulé « Le Monde ne tourne pas rond ma petite-fille ».

I.B.

Lire aussi :

Commentaires: