Le Lord Maire de Londres visitera la Tunisie pour la première fois

Ça sera sa première visite officielle en Tunisie. Le Lord Maire de la Cité de Londres Andrew Parmley, effectuera les 10 et 11 avril 2017, une visite en Tunisie dans le but de renforcer les liens entre la Cité de Londres, le centre financier de premier plan au monde, et la Tunisie, qui est en train de développer ses services professionnels (bancaires, juridiques et financiers).

Dans un communiqué publié, vendredi 7 avril 2017, l’ambassade de Grande Bretagne à Tunis précise qu’Andrew Parmley, rencontrera le Chef du gouvernement Youssef Chahed, ainsi que d’autres membres du gouvernement tunisien, le Gouverneur de la Banque Centrale de Tunisie (BCT), la Présidente de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (UTICA), ainsi que des hommes et des femmes d’affaires.

Les discussions porteront sur les moyens par lesquels la Cité (financière) de Londres pourrait collaborer plus étroitement avec la Tunisie qui œuvre à renforcer sa présence internationale dans le domaine des services, souligne le communiqué, selon l’agence TAP.

Le Lord Maire sera accompagné par une délégation de chefs d’entreprises Britanniques qui souhaitent explorer les opportunités d’affaires qui existent et les moyens de renforcer les liens déjà existants avec les opérateurs locaux.

Des responsables de fonds d’investissements et de sociétés de paiement électronique et mobile britanniques feront partie de la délégation.

La visite sera une occasion pour signer un Protocol d’entente entre le Royaume Uni, le Gouvernement Tunisien et la BCT. Ce protocole concerne la collaboration entre le Royaume-Uni et la Tunisie dans le domaine des services financiers, notamment les projets appuyés par le Royaume-Uni et visant à moderniser le secteur financier Tunisien et faciliter l’accès au financement pour les Micro, Petites et Moyennes Entreprises.

S’exprimant avant sa visite à Tunis, le Lord Maire a affirmé que sa première visite en Tunisie « aidera à établir une relation plus étroite entre nos deux pays ».

« Etant le centre financier principal du monde, je crois que Londres a beaucoup à offrir aux entreprises Tunisiennes qui cherchent à s’étendre au niveau national ainsi qu’à l’étranger », précise encore le Lord Maire.

Et d’ajouter « qu’il existe de nombreuses opportunités en Tunisie et je tacherai à les communiquer aux entreprises britanniques pour promouvoir tout ce que la Tunisie a à offrir ».

« Je suis particulièrement enthousiaste concernant les opportunités dans les domaines de l’énergie, de l’éducation et des technologies de l’information, notamment celles qui servent le secteur financier », a-t-il encore souligné, ajoutant « je suis convaincu du fait que notre vote pour quitter l’Union Européenne créera de nouveaux débouchés pour le commerce et les investissements entre nos deux pays ».

L’Ambassadeur Britannique à Tunis a, pour sa part, « « estimé que le Cité de Londres a beaucoup à offrir à la Tunisie ». « Une de mes priorités sera de renforcer le commerce et les investissements entre nos deux pays », a-t-il encore ajouté.

Commentaires: