Tunisie : Il ne restera plus qu’une seule banque publique !

fadhel-abdelkefi

Le gouvernement Youssef Chahed ne compte garder sous sa coupe qu’une seule banque publique. C’est ce qu’a indiqué le ministre du Développement, de l’Investissement et de la Coopération Internationale, Fadhel Abdelkefi.

Il s’agit, selon lui, d’une nouvelle stratégie proposée en raison de la situation détériorée et difficile dans laquelle se trouvent les trois banques publiques tunisiennes actuelles. Une banque publique unique permettra donc un meilleur fonctionnement autonome, selon lui.

Dans une déclaration accordée à Express fm, Abdelkefi a expliqué que les procédures administratives affectent énormément la gestion des banques. Il a ajouté que la législation tunisienne ralentit le développement du processus de management au sein des banques publiques et des établissements publics.

L’ancien ministre des Finances, Slim Chaker, a traduit 157 affaires de corruption, détectées dans les trois banques publiques (STB – BNA – BH), devant la Justice en septembre 2015. Des affaires bien documentées avec les noms des corrompus et tous les détails qui vont avec.

Il avait également annoncé l’augmentation des salaires des directeurs généraux des banques publiques. Cette décision visait à maintenir au sein des établissements publics les meilleures compétences tunisiennes face aux sollicitations alléchantes du secteur bancaire privé qui offre à ses cadres des rémunérations avoisinant parfois 10 fois ce qu’ils touchent dans le secteur public.

Cette décision entre dans le cadre de toute une réforme installée par le ministère des Finances pour le secteur bancaire public, visant à améliorer la gouvernance au sein de ces banques dont les mesures phares consistent en :

  • L’audit généralisé des banques publiques
  • La séparation des tâches de Directeur Général et de Président du Conseil d’Administration
  • La nomination de nouveaux directeurs généraux à la tête des banques publiques (en l’occurrence Samir Saied à la tête de la STB, Habib Belhaj Gouider à la tête de la BNA et Ahmed Rjiba à la BH)

IB

Lire aussi :

Commentaires:

Commentez...