Tunisie : 68.000 hectares de terrains publics dérobés depuis la révolution

Tunisie : 68.000 hectares de terrains publics dérobés depuis la révolution

Par -

domaines-de-letat

L’Etat se trouve encore dans une situation de blocage quant aux milliers d’hectares dérobés et détournés, un phénomène en montée depuis la révolution.

Invité sur les ondes de Jawhara fm, le secrétaire d’Etat chargé des biens fonciers et des affaires foncières, Mabrouk Kourchid a fait savoir que 68.000 hectares de terrains publics ont été illégalement occupés et exploités.

Un chiffre qui dépasse la superficie de certains pays et un phénomène observé dans les pays sans Constitution ni lois, selon le responsable.

En octobre dernier, l’État a récupéré plus de 10.000 hectares de terres domaniales agricoles occupées illégalement par des citoyens, dans les différentes régions de la République.

Le 25 août, l’État a aussi récupéré 390 hectares de la ferme de « Ain Babouche 1 », située à Zriba, sur une superficie totale de 500 hectares. Le 27 septembre, la ferme dénommée « Attadhia », relevant de la délégation de Smenja, d’une superficie de 1134 hectares, a été récupérée par l’État.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo