Un texte du premier siècle : Personne n’a jamais mieux décrit la magie d’un oasis !

oasisRetour aux fondamentaux et à un texte de Pline l’Ancien, écrit au premier siècle et figurant dans sa monumentale « Histoire naturelle »…

Ce texte, je l’ai lu et relu des centaines de fois. Ce texte, en quelques mots, dit tout de ce qui fait à la fois la magie et l’exubérance d’un oasis.

Ce texte est bref, laconique, lapidaire et parvient à tout dire en peu de mots. Je vous propose de le redécouvrir ensemble.

Voici les mots lumineux, éclairants et inoubliables de Pline l’Ancien, au seuil de l’oasis de Gabès, l’antique Tacapes:

 » Là, sous un palmier très élevé croît un olivier
Et sous l’olivier, un figuier
Et sous le figuier, un grenadier
Sous ce dernier, la vigne
Sous la vigne, on sème du froment puis des légumes, tous dans la même année, tous s’élevant à l’ombre les uns des autres ».

On a rarement décrit de manière aussi précise et simple ce qui fait le miracle d’un oasis.
C’est en tous cas ce que je crois et je persiste et je signe !

HB

Commentaires:

Commentez...