Entre Jendouba, Nefza et Tabarka, l’île verdoyante de la Khroumirie

kroumirie

Les Tunisiens raffolent de Ain Draham et des montagnes de Khroumirie et, en cette période de vacances scolaires, ils seront nombreux à rejoindre les hauteurs qui rêvant d’une première neige et qui songeant aux sortilèges des forêts.

C’est que le massif de Khroumirie qu’on peut comparer à une île verdoyante située entre Jendouba, Nefza et Tabarka, est couvert d’une immense forêt qui représente 45% du couvert végétal forestier de la Tunisie.

Tel est ce massif qui prolonge les montagnes du Constantinois algérien. L’hiver, les vents d’ouest génèrent des pluies abondantes. C’est d’ailleurs cette humidité qui explique la dense forêt de chênes-lièges, la fameuse « ghabet el fernane ».

Un itinéraire en Khroumirie, c’est bien sûr Ain Draham mais aussi Beni Metir, Hammam Bourguiba, Fernana, Babouch, Homrane ou Tbainia.

Dans ce pays de montagne, les sangliers ne sont pas rares et les sources jaillissent partout! Et nombreuses sont les familles qui se préparent à y passer leurs vacances d’hiver…

HB

Commentaires: