Pas de succès pour le programme d’importation des voitures populaires

voitures populaires

Le programme d’importation des voitures populaires connait un échec, selon le porte-parole de la chambre nationale des agences de voiture, Mehdi Mahjoub.

Mahjoub a déclaré à la TAP que le programme n’a pas atteint le niveau de succès espéré, à cause de plusieurs causes.

« Les voitures populaires sont destinées aux tunisiens dont les revenus annuels ne dépassent pas les 5000 dinars. Cependant, ils sont actuellement incapables d’acquérir des voitures qui coûtent plus que 20 mille dinars », a-t-il expliqué.

Entre 18.000 et 24.000 dinars

La directrice générale du commerce intérieur Faten Belhadi avait annoncé en mai dernier que les prix varient entre 18.000 et 24.000 dinars, indiquant que l’un des concessionnaires s’est engagé à vendre une voiture populaire à un prix dépassant seulement les 17 mille dinars. Les prix sont abordables et tiennent compte du pouvoir d’achat des citoyens aux revenus moyens, d’après Belhadi.

Les concessionnaires des voitures ont arrêté depuis 2013 l’importation des voitures populaires, en raison d’une faible marge bénéficiaire à 500 dinars pour chaque voiture ce qui ne permet pas de couvrir les coûts.

Cette marge, qui est restée la même depuis 1994, a été portée à 1000 dinars par voiture sur la demande de la profession, a noté Belhadi.

Commentaires: