Festival International du Film du Caire – L’adieu à Mahmoud Abdelaziz

Festival International du Film du Caire – L’adieu à Mahmoud Abdelaziz

Par -
mahmoud-abdelaziz
Crédit photo AFP

Le Festival International du Film du Caire (CIFF) a rendu hommage à feu Mahmoud Abdelaziz qui vient de décéder samedi 12 novembre suite à une longue maladie.

Dans un communiqué de presse daté du 14 novembre, Mme Magda Wassef, Présidente du festival, a tenu à présenter, en son nom et au nom de toute l’équipe du festival, ses sincères condoléances à la famille de l’artiste, à tout le peuple Égyptien, et à tout le monde arabe.

Elle a également annoncé que cette 38ème édition, qui se tient du 15 au 24 novembre 2016, sera dédiée au nom et à l’âme du cette grande star.

Feu Mahmoud Abdelaziz a commencé sa carrière au début des années 1970 à la télévision. Son talent a rapidement attiré l’attention des réalisateurs et producteurs et il a rapidement commencé à jouer dans divers films, allant même jusqu’à trois films par an.

Il a réellement commencé à connaître le succès grâce à son film La honte en 1982, qui a été suivi par d’autres films à succès, tels L’appartement revient à l’épouse ou Le plaisir

Son rôle le plus important reste celui du cheikh aveugle et sympathique rêvant de conduire une moto dans le film Kit Kat (1991) de Daoud Abdel Sayed.

mahmoud-abdelaziz-2
Mahmoud Abdelaziz

En 2001, il va séduire son public avec son rôle dans Le magicien de Radwan Al Kashif qui lui a valu son surnom de magicien du cinéma.

Les Tunisiens ont fait connaissance de Mahmoud Abdelaziz en 1976 grâce au feuilleton Al laquita, mais surtout grâce à son rôle dans le célèbre feuilleton Rafat il hajjene (1987) dans lequel il incarnait un espion égyptien qui aurait infiltré les services de renseignements israéliens.

Mahmoud Abdelaziz est le père des deux acteurs Karim et Mohamed Mahmoud Abdelaziz.

L’acteur a été inhumé dimanche 13 novembre. Ce mercredi, une cérémonie de condoléances aura lieu à la mosquée Cheikh Zaied.

Par ailleurs, hier soir, lors de la cérémonie d’ouverture du Festival, un hommage à été rendu à Mahmoud Abdelaziz, avec la projection d’une vidéo retraçant sa carrière. Et en signe de deuil, le diner gala qui était prévu après la cérémonie avait été annulé.

De son coté, avant de commencer son allocution de bienvenue, le Ministre de la Culture a demandé aux invités d’observer une minute de silence.

Que Mahmoud Abdelaziz repose en paix au Paradis des Artistes.

Adieu Magicien, nous ne t’oublierons pas !!!

Neila Driss

 

Lire sur le même sujet:

 

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo

Affiche de l'édition III du GFF