Sainteté au féminin dans la médina de Tunis : Manoubia, Ajoula, Arbia, Tebourbia et les autres…

souk-saida-el-manoubia-sami-mlouhi
Crédit photo : Sami Mlouhi

Les rues de la médina de Tunis portent parfois des noms de saints personnages de la tradition locale. Elles sont ainsi 140 rues à porter les noms de ces « sidi » de la piété populaire.

Difficile de les citer tous mais nos lecteurs sauront le faire avec leurs précieux commentaires! Citons toutefois les plus connus à l’image de Sidi Mahrez, Sidi Ben Arous, Sidi Belhassen, Sidi Ali Ben Ziad, Sidi Kacem Jellizi, Sidi Ali Azzouz, Sidi Brahim Riahi ou Sidi Bechir qui ont tous des rues à leur nom.

En général, on trouve dans ces rues la trace d’un mausolée ou de la zaouia de ces hommes pieux et respectés par la population.

Il existe également quelques noms de rue qui saluent la mémoire de femmes saintes. Elles sont au nombre de neuf à commencer par Saida Manoubia dont un quartier et un souk portent le nom.

Citons aussi parmi ces saintes de l’Islam populaire Saida Ajoula, Saida Arbia, Saida Messika, Saida Tebourbia, Saida El Andria, Saida Smaya, Saida Chebaana et Saida Bessisa qui ont toutes des rues ou des impasses à leur nom.

Nous reviendrons prochainement sur les mausolées et les œuvres de ces saintes femmes dont la présence virtuelle et symbolique rayonne encore sur la médina de Tunis.

H.B.

Commentaires:

Commentez...