Les noms multiples de la Marsa

Les noms multiples de la Marsa

Par -
- la marsa
Crédit photo : N. Fauque

Au fil des siècles, le toponyme de la banlieue de la Marsa a évolué et ce n’est que dans la deuxième moitié du du dix-neuvième siècle que le nom actuel s’est confirmé.

Un port antique ou une rade pour les bateaux ?

Le terme arabe « Marsa » désigne un port et plus largement une baie ou une rade. D’ailleurs, la Marsa ne semble pas avoir eu dans le passé une vocation portuaire.

Il convient toutefois de noter que la rade qui va de Cap Gammarth à Cap Carthage a parfois servi de mouillage pour des bateaux qui y jetaient l’ancre pour débarquer passagers et marchandises.

Le terme « Marsa » ne commence à désigner cette localité qu’à l’époque hafside au treizième siècle.

Marsa Carthagena ou Marsa Erroum

La Marsa portera alors les noms de Marsa Carthagena en allusion à l’antiquité punique et peut-être aussi en référence à des installations portuaires antiques qui restent à retrouver.

On désignera aussi cette bourgade sous le nom de Marsa Erroum comme le firent les biographes de Sidi Mahrez. Erroum désignerait alors les Byzantins.

Dans cette même période, on a aussi utilisé les toponymes Marsa Ibn Abdoun ou encore Marsa Al Jarrah, probablement en référence à des saints, des notables ou bien des personnages de l’époque.

Al Abdellia des Hafsides

Enfin, la Marsa a parfois été désignée par la dénomination Al Abdellia lorsque l’émir hafside Abdallah Mohamed décida d’en faire une résidence royale. Ainsi, à ses débuts, le terme Abdellia désignait non seulement la résidence royale mais aussi la localité dans son ensemble.

D’ailleurs, le domaine de ce prince hafside s’étendait de l’actuelle Abdellia dans le quartier de El Ahouache au bord de mer.

H.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo