Avant leur départ, Essid et ses ministres décident une « cascade » de promotions

Gouvernement Essid
Gouvernement Essid

Des nominations et des promotions effectuées dans plusieurs ministères ont été publiées dans les derniers numéros du Journal Officiel de la République Tunisienne (JORT).

Approuvées par les ministres du gouvernement sortant, ces nominations de dernière minute qui coïncident avec le départ imminent de Habib Essid et de son cabinet, sont en quelque sorte une tradition appliquée par chaque chef de gouvernement sortant à l’instar de Béji Caïd Essebsi, Hamadi Jebali, Ali Laaraiedh, Mehdi Jomaâ, prédécesseurs d’Essid.

Et bien évidemment, les médias et la classe politique réagissent très mal quant à ces promotions qu’ils considèrent comme des gratifications qui aggravent encore le déficit public.

Reste à savoir si le volume de ces gratifications est supérieur ou non à la « norme » pour qu’un journal Achourouk, s’interroge dans son édition d’aujourd’hui lundi 22 août : « Essid aurait-il coulé les ministères dans les nominations ? ».

Rappelons que Habib Essid avait signé, mardi dernier, un décret loi concernant la restructuration des agents de la fonction publique selon leurs diplômes et leur niveau d’études conformément à l’article 2 de la loi de finances complémentaire de l’année 2014.

Commentaires:

Commentez...