Le temple de Nabû, vieux de 2800 ans, détruit par Daech

Le temple de Nabû, vieux de 2800 ans, détruit par Daech

Par -

temple-nabu

L’Institut des Nations unies pour la formation et la recherche (UNITAR) a annoncé que suite à l’analyse des images satellites prises au-dessus du temple de Nabû, les chercheurs ont pu confirmer les djihadistes de Daech ont bien détruit une bonne partie du site, notamment l’entrée principale.

«En comparant avec des images du 12 janvier 2016, nous observons des destructions importantes de l’entrée principale du temple de Nabû»,ont-ils déclaré.

Vieux de 2800 ans, le sanctuaire dédié au Dieu babylonien de la sagesse et de l’écriture a toujours été dans le collimateur de l’organisation terroriste. En mai dernier, une vidéo publiée sur les comptes djihadistes a montré l’ensemble des attaques contre le patrimoine irakien. Dans cette vidéo, on voit un panneau d’information près du temple de Nabû, suivi d’une forte explosion.

En 2015, Daech s’en est pris à plusieurs sites historiques en Irak mais aussi en Syrie. L’antique cité de Hatra, vieille de deux mille ans et s’étalant sur trois cent vingt-quatre hectares a été détruite. Les djihadistes ont également fait sauter l’un des joyaux de l’archéologie syrienne, le temple de Baalshamin à Palmyre.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo