Pourquoi la Grande-Bretagne refuse-elle toujours de revoir ses conseils de voyage vers...

Pourquoi la Grande-Bretagne refuse-elle toujours de revoir ses conseils de voyage vers la Tunisie ?

Par -

Touristes plages

Depuis le mois de juin dernier, les britanniques semblent éviter la Tunisie et refusent à chaque demande de levée des restrictions, de revoir leurs conseils de voyage.

Attentat de Sousse : Point décisif

Les Tour-opérateurs britanniques boudent toujours notre pays. Thomas Cook UK a déprogrammé la Tunisie au départ de la Grande-Bretagne  jusqu’au 17 mai 2017.

Les restrictions de voyage par le Foreign Office contre la Tunisie sont maintenues. Un vrai dilemme pour les responsables du secteur touristique dans notre pays.

En 2014, 440.000 Britanniques ont visité la Tunisie, mais depuis l’attentat de Sousse, près d’un tiers des hôtels en Tunisie ont fermé leur portes, et les touristes semblent « fuir » un pays qui, jadis, était l’une des destinations nord africaines favorites.

Le directeur de l’Office national du tourisme tunisien au Royaume-Uni, Tarek Aouadi, a déclaré que la Tunisie est « punie » par le gouvernement britannique.

« La Tunisie ne devrait pas être pénalisée de cette manière à cause de méchants criminels qui voulaient nuire à son économie », a-t-il ajouté, soulignant qu’aucun autre pays n’a émis les mêmes restrictions que le Royaume-Uni.

Pourquoi les Britanniques continuent d’éviter la Tunisie ?

Un porte-parole des Affaires étrangères et du Commonwealth a déclaré au quotidien britannique « The Independent » que la principale préoccupation de son pays est la sécurités de ses ressortissants.

« Nous savons que nos conseils de Voyage affectent l’économie locale et les considérations politiques, mais ceci ne changera pas les conseils que nous donnons aux citoyens », a-t-il souligné.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec les Tunisiens pour mieux comprendre la menace terroriste et de les aider à renforcer les mesures visant à protéger les touristes. Notre conseil Voyage est constamment à l’étude et nous allons le changer dès que la situation sécuritaire le permette », indique la même source.

Une lueur d’espoir..

Andrew Morrison, chargé des relations commerciales britanniques avec la Tunisie, avait annoncé le mois dernier que les relations touristiques avec la Tunisie vont bientôt reprendre.

Il a indiqué que les appels à la vigilance de la part du gouvernement britannique ne constituent pas une interdiction de voyage vers la Tunisie, mais plutôt des conseils à l’adresse des citoyens britanniques.

I.B.

Lire aussi :

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo