Le Chien Akil aura sa mosaïque au Musée du Bardo

Le Chien Akil aura sa mosaïque au Musée du Bardo

Par -

AkilLe chien policier Akil, tué par un terroriste, le 18 mars 2015 au musée du Bardo, va être immortalisé, demain vendredi 18 mars, à l’occasion de la commémoration de l’attaque du Bardo.

Installé dans un bloc en marbre, Akil sera visible à travers un portrait en mosaïque de 50cm/30cm, qui sera placé aux cotés d’un grand tableau de mosaïque de 11 mètres sur deux mètres et demi et ce, rapporte l’agence TAP.

Selon Ridha Hfaiedh directeur de « Dar El Jem » (un des quatre ateliers privés spécialisés dans la mosaique et parties prenantes dans le projet), le berger allemand, sera de nouveau là, pour « garder », dans un geste symbolique « un grand tableau mosaïque de style romain.

La mosaïque, a-t-il expliqué « comporte les 22 portraits en micro-mosaïque des victimes de l’attentat avec des mosaïques comportant leurs noms, le nom de leurs pays et leurs drapeaux ».

Ont participé à cette œuvre dont les préparatifs ont commencé il y a environ trois mois, entre 50 et 60 spécialistes en mosaïque et micro-mosaïque.

Lors de l’attaque du musée du Bardo, Akil a été le premier à se diriger vers les deux terroristes au moment de l’assaut, ayant fait 21 victimes étrangères et l’agent de la brigade anti-terroriste (BAD) Aymen Morjane.

A.B.

Commentaires:

Lisez Aussi Sur Webdo